Historique de LPM

historique

C’est au début du mois de janvier 1980 que Jean-Luc Boisjoli et André Thibault ont mis en activité la compagnie LPM située sur la rue Cunard à Laval.

Grâce à leur détermination et à leur courage, ils ont su allier leur grande disponibilité et leur expérience dans le domaine de l’outillage, ce qui amena la compagnie à vite prendre de l’expansion.

Après quelques mois de travail ardu, le besoin d’embaucher du personnel compétent se fait sentir afin de satisfaire la clientèle croissante.

Les années ont passé et c’est en 1986 que les deux complices ont fait l’acquisition d’un nouvel établissement situé sur la rue Michelin, dans le parc industriel de Laval.

À la suite de cet investissement majeur, la progression continue. La liste des clients ne cesse de s’allonger et l’achat d’équipement de plus en plus sophistiqué permet de répondre à la demande grandissante.

Au printemps de l’année 1991, d’importants changements se produisent au sein de la compagnie. André décide de quitter l’entreprise et Stéphane, fils de Jean-Luc, fait son arrivée et amorce sa carrière chez LPM. C’est le début d’une ère nouvelle. Ce dernier possède une formation spécialisée en dessin et il instaure ses connaissances sur le système caofao. Il apporte d’autres idées en plus d’une technologie nouvelle, ce qui permet d’offrir un service plus adapté aux clients. Au fur et à mesure que les années passent, de la machinerie assistée plus performante s’ajoute à la liste de l’équipement. De plus, pour le plus grand bien de la compagnie, LPM fait l’acquisition d’une coupeuse par électroérosion «sodick a320d».

En septembre 2001, une deuxième coupeuse par électroérosion «Sodick AQ550L» est mise en place dans les locaux de LPM. Stéphane, se réjouit à la pensée de donner un meilleur rendement à leur fidèle clientèle.

Stéphane se retrouve maintenant aux contrôles de l’aspect opérationnel de l’entreprise et prend les décisions de gestion conjointement avec Jean-Luc. Alertes, ils conviennent que pour demeurer à la fine pointe de la technologie et vaincre la concurrence, il faut constamment investir dans l’équipement, être efficace et maintenir des prix abordables.

Avril 2005, le volume d’activité de LPM ne cesse d’augmenter. Une décision s’impose, pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle et procurer une qualité de vie à ses employés, LPM achète un terrain de 130 000 pieds carrés dans le parc industriel de Boisbriand.

À l’écoute des besoins de sa clientèle, LPM maintient sa stratégie et continue l’achat de diverse machines, montant totalisant 1.5million de dollars pour les dix dernières années.

Septembre 2007, au grand bonheur des employés et dirigeants. LPM emménage dans son nouveau bâtiment de 11000 pieds carrés, investissement d’une valeur de 3,2M$ et termine l’année avec un chiffre d’affaires de 2 millions. Début 2009, LPM agrandit déjà son usine de 4500 pieds carrés.

LPM estime que la croissance est appelé à se poursuivre en force au cours des prochaines années et voilà que d’autres projets sont dans l’air, dont l’achat d’une fraiseuse à contrôle numérique de grande dimension, un investissement de 400 000$ d’ici les deux prochaines années.

Depuis le tout début, l’objectif de LPM est de garantir service, qualité et satisfaction. Avec l’appui d’un contremaître et le soutien d’employés sérieux et consciencieux, le succès se répète jour après jour.